Compte à rebours de Noël…

 
EDIT DU 26 Décembre:
 
N’ayant pu faire la programmation au jour le jour,
je mets ici un récapitulatif du compte à rebours !!!
Trop de taff, trop de choses à faire, donc pas le temps de poster les articles !!!
 
 

* * *

À partir de demain, je vais commencer le compte à rebours de Noël, avec chaque jours, une déco, une surprise, une ambiance, une petite création, etc.

J’aime bien faire ce genre de choses. C’est à la fois ludique et sympathique, et permet de rester, ou/et de se mettre dans l’ambiance hivernal des fêtes de fin d’année.

Loin de moi les beuveries, et autres choses du genre.

J’aime les ambiances traditionnelle en la matière, c’est plus fort que moi. J’ai toujours fait en sorte de garder la ligne directive de mes grands-parents et parents qui étaient toujours à préparer des petites choses agréables et sympathiques avant l’arrivée des fameuses fêtes. C’est quelque-chose que je respecte profondément.

Je prépare chaque jours des petites choses, qui prendront leur places, le moment venu.

Bon préparatifs de Noël à tous…

« Il est bon, à certains moments, de savoir garder des yeux d’enfants,
de garder une part de naïveté… »
Alice.L

• Alixton •

Un Coucou, et du Nouveau… en vrac !!!

Il s’en passe des choses dans la vie d’une autiste…
Faut pas croire qu’on est comme des légumes ébouillantés, hein…
Bref…

Alors tout d’abord la grande nouvelle, celle qui m’a foutu à la fois hyper excitée, et à la fois qui me les a brisée menue…
Pourquoi agacée..?
Parce que je ne peux y aller…
Mais pourquoi excitée….?????
Parce qu’il y a deux mois environs, on m’a proposé de participer à ……….à …………..à ………….héhéhé
à une Exposition de Groupe sur les artistes atteint d’Autisme.

C’est une grande première pour moi, n’ayant jamais fait d’exposition, et encore moins à l’international. Car oui, vous avez bien lu, I-N-T-E-R-N-A-T-I-O-N-A-L !!!
Effectivement, cette expo se passe en Italie, dans la région de Trévise (nord-est du pays)
C’est agaçant…
Mais la dame qui s’est chargé de trouver et regrouper les artistes, va m’envoyer photos, peut-être une vidéo, et l’affiche, of course… baby !!!

Donc voilà pour la grosse nouvelle.
Dans cette expo, trois de mes œuvres, y seront exposées. Deux format A3 en techniques mixtes, et un format A4, au pastel soft.

À part ça, nous approchons de Noël, et c’est maintenant que vous devais chercher, cadeaux, cartes, et tout le tralala habituel, qui convient.
Aussi, si vous voulez faire un cadeau original, ou décorer votre maison, votre sapin, et envoyer les vœux et tout le tsointsoin…
Je connais des super boutiques, dans lesquelles les prix sont assez bas, et c’est de la super qualité fait-main !!!

Je sens que vous aussi, ça vous dit de les connaître, et vous avez raison, ça vaut le détour…

Voici les liens (hinhin… ça, c’est juste pour la rime)

MY AUTISTIC ART-SHOP

ADALHAID-CREATION

ADALHAID-CARTERIE

N’hésitez pas à les visiter, et à faire vos petits achats.
Le service y est formidable, et on vous traite comme des rois (et des reines…)

Voilà  🙂

 

• Alixton •

Morphologie du Pédomaniaque…

« Il y a cette morphologie typique du pédophile, cette silhouette si grotesque, qu’elle me paralyse de frayeur.
Je sais les reconnaitre, je les sens (renifle) à cent kilomètres … »
Alice Lugol – Décomposition d’un idéal
 
 

Il y a des petits visages dévastés par la cruauté des adultes,
des enfants qui, ont l’allure d’une âme perdue entre le monde
des vivants et celui des morts.
Ces visages aux yeux vidés de tous sentiments,
ces regards momifiés d’angoisse, de terreur,
ces expressions figées, ne révélant qu’un peu de la tristesse
grandissante dans leurs âme, leurs corps, leurs mémoires.

Pourquoi Alice Liddell…?

Parce que j’ai été frappée par ce visage, par ses non-expressions, par cette maitrise de soi,
par cette fragilité évidente. Par cette substance pseudo-innocente, et infantile, ébranlé, ravagé même, par la peur du géant, duquel on est obligé de tout accepter.

Et parce qu’il y a quelques temps, en lisant une « pseudo-biographie » wikipédienne, de ce cher Charles Lutwidge Dodgson (a.k.a Lewis Carroll), j’ai trouvé des images de lui et de cette petite fille, avec qui, il parait, était-il très lié d’amitié…
Soit… cela peut arriver, qu’un adulte, puisse être ami avec un enfant, bien que je reste très septique à ce propos…

Mais je fût beaucoup plus alarmé, et donc, conforté dans mes doutes, à la découverte de certaines images prises par Dodgon lui-même, et d’autres prise de lui avec la petite Alice (par qui..? je l’ignore! …autoportrait peut-être ??)

Effectivement, bien que j’imagine qu’on ne connaitra jamais certains clichés qui resteront à jamais cachés, ou peut-être, furent-ils détruits, par l’intéressée elle-même, je reste persuadé que certaines images sont des plus explicites sur la relation entre Dodgon et Liddell…
Pour preuve, ce cliché qui est tout de même très flagrant de la teneur de la liaison soi-disant « amicale », mais j’ignore si c’est un montage, ou si c’est réel…

Un enfant, sexuellement abusé, et donc, également mentalement (par logique), à cette allure indéfinissable de fragilité absolue…
Comme-ci, elle devenait toute frêle, et que la vulnérabilité de son âme effritée, se révélait dans son allure, dans sa chair, dans ses os, dans lui-même.

L’image devient un masque… l’âme s’est évaporée pour se protéger.
L’enfant, ne devient plus que la représentation de lui-même… son cerveau s’étant mis en veille… le minima requis pour faire semblant de vivre « normalement »…

Physiquement, tout semble normal, mais il devient presque transparent, tellement qu’il aimerait ne pas exister…
Comme un hologramme de lui-même !!!

Et il n’y a pas que l’image, il y a aussi les sons…
Le son de la voix deviendra un chuchotement, les gestes seront minimum, et parfois même, il se peut que lorsqu’il marche, il rase les murs.
… Faisant tout pour disparaitre de ce cauchemar !!

Ensuite il y a le bourreau, et là, c’est du lourd !!!

Attention, je ne suis pas en train de diffamer Sir Charles Lutwidge Dodgon, mais force est de constater que le lien qui l’unissait à cette petite fille me semble très tordu !!!
 

Le tyran… celui qu’on espère ne pas être, celui à qui on souhaite ne pas ressembler, celui qui nous révolte tous… fait, malheureusement partit de tout un chacun !!
Si, si, je vous assure… recherchez bien dans les recoins de votre âme, je suis sûre et certaine que vous le rencontrerez..!!!

Un pédophile (« pédomaniaque ») est pour moi, un être atteint d’une pathologie sévère et dévastatrice de la vie d’autrui.

Philia, qui en grec veut dire « amitié »… est repris dans les pathologies sexuellement déviante de l’être humain… (pédophilie, zoophilie, etc.)

Et pourtant, on sait bien qu’un pédophile ou un zoophile, n’est pas là pour nouer une relation amicale avec sa future victime. Mais bel et bien pour profiter de la faiblesse d’un être qui ne peut se défendre à armes égales.

La morphologie du pédophile est classique pour moi…
Il aura souvent une belle allure, attirant le regard, souvent charismatique, hypnotique dans ces paroles, invitant à lui donner sa confiance, faisant preuve d’une certaine fragilité, auprès de sa proie, mais ceci étant en fait, l’appât sur l’hameçon, et l’invitant dans un cadre intime, secret, exclusif, lui faisant croire qu’elle (la proie/victime) est exceptionnelle, qu’elle a quelque chose de différent, qu’elle est unique, surtout à ses yeux, et ce genre de malade, perdure pendant des semaines et des mois (car oui, les psychopathes de ce style, font parfois preuve d’une grande patience pour arriver à leurs fins) afin de soumettre la pauvre victime, à ses désirs les plus obscurs.

J’ai remarqué que, les pédophile ont quelque chose de l’enfance, qui ressort sur leur visage, ou dans leur allure… Ont peut parfois leur prêter un côté excentrique, ils font souvent des métiers soit artistiques, soit dans lequel la relation adulte/enfant est prédominante: instituteur, coach sportif, prêtre, éducateur, pédiatre, etc.

Il n’est pas toujours un pauvre mec en bas de l’échelle sociale, mais cela peut s’avérer être le cas, et dans ce cas là, se sera un véritable marginal, qui aura commencé très tôt les agressions, parfois dès l’école primaire, sur des enfants un poil plus jeune que lui. Car les plus grand prédateurs, sont sans nulle doute, ceux qui sont bien insérés dans la société, et dont on ne douterais aucunement, un peu comme le gendre idéal !!!

Mais le regard, le regard ne trompe jamais…
Il faut toujours se fier au regard d’une personne.
Un pédophile ayant trouvé sa proie, ou approchant d’une crise (donc du passage à l’acte), aura le regard empli de haine, de désirs haineux, le regard vitreux, esquivant souvent un léger sourire, presque indétectable, mais l’affichant tout de même, cela lui échappant.
On pourrait presque imaginer la bave dégoulinante du loup-garou !!!

Ces êtres là, on une aura « diabolique »… attirant tout gamin un faible sur son passage, tel un piège gluant à mouche.

Ils sont souvent (faussement) maladroit (il s’agit d’une stratégie bien-sûr) dans certaines situations, dans la façon d’exprimer un sentiment, ou dans certains gestes pseudo-amicaux, s’excusant souvent, mais non réellement. Car tout est factice chez ces personnes là, rien n’est vrai, tout n’est que mensonges tournés à son propre avantage. Il tirera partit de toute situations, les créant toujours, afin d’avoir le monopole, de devenir que l’unique centre d’intérêt de sa proie, le petit bonbon affriolant, la chose qui nous fait espérer un évènement immense, duquel on se dit, que c’est la plus belle chose de notre vie.

Il aura souvent, au yeux de l’enfant, l’état d’esprit d’un adulte permissif, jouant parfois à laisser entendre qu’un adulte peut-être l’égal d’un enfant et vice-versa.
Ne vous y trompez pas, ceci n’est que leurre.
Évidemment qu’il sera attractif, s’arrogeant le rôle du parent et du copain, en même temps. Et l’enfant, dans sa naïveté, tombera facilement dans le panneau. C’est le but !!!
Le pédophile est fourbe !!
En deux temps, trois mouvement, ou parfois, après quelques acrobaties de longue haleine, il aura désacraliser le rôle de « parent »… et si il y parvient, les dégâts seront énormes, autant pour les parents de la proie, que pour la victime elle-même.

Sont but est de casser les repères de l’enfant, en en instaurer des nouveaux, propre à sa doctrine. Ainsi, peu à peu, la victime sera en état de soumission totale, ne faisant rien sans le rapporter à son bourreau, ou demandant sa bénédiction.
C’est souvent à ce moment-là, que le tortionnaire passe à l’attaque, expliquant que ce qui en résulte (le viol, l’agression) fait partit du processus. Que c’est logique, et qu’il n’y a pas en a avoir honte.
Si il sent que sa victime va flancher, qu’elle va répéter cela à quelqu’un d’autre, il commence en remettre en cause les pseudo-liens qui les unissent tous les deux…
Prétextant que cela briserait tout, et qu’il n’y aurait plus de « jolies et amusantes » choses à faire avec lui.

Et si cela ne suffit pas, qu’il sent l’enfant fébrile, prêt à tout révéler, là, ce sont alors les menaces beaucoup plus virulentes: « je vais tuer tes parents », « je vais faire du mal à ton animal », « tout le monde va se moquer de toi » (évidemment ça fonctionne, puisqu’il a passé beaucoup de temps à isoler sa proie), « personne ne vas te croire », « il va t’arriver des problèmes », « tu vas tomber malade », etc.
Bref, tout ce qui peut effrayer l’enfant. Et il sait où sont ses faiblesses, puisqu’il les a détecté au fil du temps, afin d’avoir la main mise sur tout, et sur toute la vie de sa proie.

Généralement, à ce stade, dans la logique des choses, et selon l’âge de la victime, elle ne révèlera rien, par peur. Ainsi les mensonges deviendront de plus en plus gros, de plus en plus flagrant, et de plus en plus illogique, ils frôleront la science-fiction ou le film d’épouvante, l’enfant ne connaissant plus la frontière entre la fiction et le réel, entre le vrai et le faux, entre le mal et le bien.

« L’enfant est alors comme un gouffre…
Son esprit est rangé dans un coin de sa personne,
tout au fond, tout minuscule, invisible…
et son corps est devenu sans frontière, sans limite,
…comme un chemin sans fin, intemporel, esclave,
enchainé à la merci de son prédateur, à qui il livre, sa vie.
La conscience ne fait alors plus parti de cette affligeante relation,
puisqu’elle est enchaîné à la confiance que l’on à été obligé de donner à son bourreau, au même terme que sa propre existence… »

Alice Lugol – Décomposition d’un idéal

• Alixton •

Tumblr…

I did a few weeks ago, a new blog for my photos, which I find more convenient and faster than WordPress. The layout is simple, and it suits me perfectly.
Why deprive yourself ..??!

Below here is the link, I would add the menu, a few days …

click on banner

I put the new blog updated, more or less, daily.
Do not hesitate to consult daily and put it in your favorites, in your virtual bookmarks, to register as a follower, I hope you enjoy. Give your opinions.

Well, Of course,
I will continue Polaroïdophile, but maybe, little by little, I would put all my work photo on Tumblr, I do not know, I have not really decided yet.

And finally, if clicking on the banner does not work, click here on the link below.

http://visualwordsadael.tumblr.com/

• Alixton •

Postcards… in my Shop !!!

Do you remember..?

I mentioned last month, postcards, from my photos, here

Well, here she came, and available in my shop.

They are on sale to the unit, or batch of three.
Each come with a matching envelope, high quality paper.

The postcards are printed on recyclable paper, from forests managed for sustainable development.

The price of each postcard with envelope, is € 2.50
And the price for the lot of three, with an envelope for each, is € 6  instead of € 7.50
a saving of € 1.50 on the set of three.

To access my shop click on the link in the right column or simply on the banner below

click here

Here, some visual…


recto
verso

• Alixton •

More News…

First,
no more from me too right now, and for good reason. I paint a lot right now, and I draw a lot. I prepare the draft training also  (for now, I am the paperwork).

I work on my large format paintings, ranging from 20F and 40F, all the time. I love these formats, for me it’s real freedom, that I’ve not with the small sizes, that I devoted mainly to the portrait. There, I can finally let go, as I feel it. I’m very comfortable, and my ideas that I had long been kept in a corner of my head, things are finally cast. Delighted, I am! (sorry, today, I speak English badly !!!)

In other news … very interesting … Of Postcards!
Yes yes… P.O.S.T.C.A.R.D.S …postacrds, postcards, postcards !!!
I had printed, at the request of some people, my macro pictures, postcard version. I sell them at 2€50 (single), and if you take three different, you pay €6 instead of 7€50, or 1€50 discount on all. The envelopes are supplied with, of course, at no additional cost.
Soon the link to my shop, be patient, please 🙂

Voilà…

• Alixton •

A Small Preview…

Of an interview conducted by a friend, about my art and my daily struggles.
There, it’s just the presentation …  to make you wait.

• Alixton •

Mixed-Media, Artiste, Société, etc.

(sorry for those who do not speak French, and who go through there, but I wanted to post it in French!
That said, you can always translate ^^)
 
 

En me baladant sur le net, et de ce fait, en visitant pas mal de blog,
je me suis aperçu, au bout de toutes ces années, qu’il y avait deux sortes de Mixed Media.

Effectivement, il y a le mixed media qui vient des beaux-arts, le classique quoi.
Mais il y en a aussi un deuxième, celui qui descend du scrap, et qui est, le plus répandu, dans les blogs et dans les forums. Je vois surtout cela sur un forum que je côtoie, le forum Mixed-Media France.

Parallèlement, il y a encore quelques mois, avant que celui-ci ferme définitivement, j’étais inscrite sur un forum, Art-Contrario, plus axé mixed media classique, tenu par deux personnes a l’immense talent, Glycérine et Bonbon. J’ai eu pas mal de temps pour parcourir le forum, sur lequel je me sentais d’ailleurs très bien, mais je n’ai pu participer à aucun échanges, à mon grand dam. Bref…

Ne faisant, personnellement, pas de « scrapbooking », je suis dans la catégorie du mixed media classique.

Y a t-il un vrai, et un faux mixed media…?
Franchement, je n’utiliserais pas ce terme. Je ne pense pas qu’il y en ai un qui puisse se présenter d’une façon supérieur à l’autre, qui ne serait qu’un sous-fifre (de l’art).
Je pense, en revanche, qu’on ne peut pas mettre dans la catégorie « art », le mixed media qui descend du scrapbooking, pour la bonne et simple raison, que c’est bien plus du scrap, donc un loisir créatif, que de l’art. Encore, faut-il savoir ce que l’on nomme « art ». Et je pense aussi qu’on ne peut pas qualifier toute œuvre, quelle qu’elle soit, de pièce d’art.
Je pense, qu’il faut, à certain niveau, savoir imposer des « barrières ».
Disons, se baser sur certains critères. Sinon, tout le monde, peut se dire artiste. Et moi, je ne pense pas que ce soit le cas. D’ailleurs, personnellement, je ne me qualifie certainement pas d’artiste !!!
Je pense que l’on peut se proclamer « artiste », lorsque l’on apporte quelque chose de nouveau, lorsqu’on innove, qu’on donne, voire partage une touche personnelle.
Il y a des personnes nommées « artistes » qui ont réellement apportés quelque chose de neuf.
Comme je pense qu’il y a des personnes, qualifiés d’artistes, et qui ne le méritent vraiment pas, toute époques confondues.

Je n’aime pas le côté: « je suis artiste, donc je suis« .
C’est absolument ridicule. Comme-ci, être qualifié d’artiste était une catégorie spéciale. J’aime l’idée que des œuvres puissent être faites par des personnes au talent bien réel, mais qui ne signeront jamais rien. Qui ne se dévoileront pas derrière. Qui laisseront tout le pouvoir, à l’œuvre elle-même. Des pièces sublimes, qui resteront à jamais anonymes. Nous avons là, la preuve d’une réelle démarche artistique, où l’œuvre prend toute la dimension nécessaire à son épanouissement, l’auteur ne passant pas au-dessus de celle-ci. Laisser la reconnaissance, juste à cette œuvre qui vit sans artifices.

Tout cela vient aussi, du fait de la société dans laquelle on vit. Toujours besoin de « catégoriser » et se ranger dans une situation professionnelle, sans quoi, on est forcément des « looser »… Ah bin oui !!!
C’est dommage, ne trouvez-vous pas..?
On a pas le droit d’être soit même, on doit s’effacer derrières des conventions sociales totalement bidons, et malsaine. Quelqu’un qui regarde la télévision de nos jours, ou lit les journaux ou bien des revues, se laisse formater. On nous dit que pour réussir et être heureux dans sa vie, il faut être connu, il faut de l’argent. Et pour être connu, il faut passer à la tv, être vu par des millions de personnes, qui de toute façon, n’en ont rien à foutre, puisque trop occupé à devenir eux-mêmes « célèbres » !!!
La société, cette machine vampirique infernale, nous suce, tout espoir, toute rébellion, toute nos forces.

Dans le domaine du mixed media, les deux catégories sus-cités confondues, on trouve nombre de personnes comme cela. Cherchant à vendre tout et n’importe quoi, et carrément à se vendre. Ça devient de la prostitution mental légale.
On peut plus aller sur un forum, un blog, un site, sans trouver des sessions de dessin, peinture, mixed-media, bijouterie, etc, payante. N’importe quel tutoriel est payant. Je n’y comprend plus rien.
Pour moi, dans le mot « partage » il y a le mot « art » !!!
Plus personne ne partage rien. Tout est payant.
Si ça continue comme ça, on va finir par trouver des stages payant pour apprendre à un enfant à bien se moucher, ou se laver !!!
Ce que je veux dire, c’est que ça va trop loin.
C’est quand on vit pendant un certain temps en autarcie, et que l’on revient plus ou moins dans ce « monde », que l’on voit tous les travers de celui-ci.

Au final, le terme « artiste » est tellement usité, et à n’importe quelle sauce, que ça devient ridicule de le prononcer, l’écrire, et même le penser.

Ce que je pense réellement et au final, seule la Nature est réellement une artiste.
Et qui, peut se gargariser de savoir réellement ce qu’est ou non de l’art, en se basant sur quelle critères..?
Le mixed media, n’importe quelle catégorie, est-il de l’art..? ou non..?
Celui qui descend des beaux-art, certainement, encore faut-il que la personne qui le pratique est du talent…

• Alixton •

My autistic art by Alixton LGL

%d blogueurs aiment cette page :