Reflexion Sur La Peinture à l’Huile (en français / in french)

WIP oil on paper canvas 01 by A.Lgl © - 2012

WIP oil on paper canvas 02 by A.Lgl © - 2012

Cela fait maintenant trois jours, que je travaille sur un portrait d’un personnage, huile sur papier toilé.

Il y a quelques mois, j’avais visité plusieurs blogs et sites, se rapportant à cette technique (ce medium), que j’ai plus ou moins exploré de fond en comble. Souvent dans les commentaires, je me suis aperçu, que pas de personne, préféraient peindre à l’acrylique. La cause, tout simplement, le temps de séchage de la peinture à l’huile, qui est, plus ou moins longue (+/- 6mois)

J’ai donc réalisé, que beaucoup abandonnaient l’idée de peindre à l’huile à cause de ce seul fait. Il est vrai que nous vivons dans une société où l’on ne laisse plus le temps à rien ni personne: de mûrir, expérimenter, travailler avec passion et goût, prendre plaisir…
De nos jours, tout va vite… c’est la course contre la montre. Il est rare de se dire: « tiens, aujourd’hui, je vais faire telle chose ou telle autre chose, juste par plaisir »…   Il est vrai que c’est un « luxe » que peu de monde peut se donner, cause à la société dans laquelle on vit, on vit pour faire profiter ceux qui ont déjà tout, nous ne sommes que de pauvres (pour ne pas dire « minables ») larbins à qui l’ont dit: « tu as un rêve, et tu veux de l’argent pour le réaliser, tu bosses, point » !!! (oui, car malheureusement, tout s’achète en plus, même les rêves…)

Car l’argent est bel et bien le veau d’or !!!
Y a ceux qui le fabrique, et donc, qui le possède, et il y a ceux qui le veulent, et c’est un peu comme la carotte au bout du fil que l’on mets sous le nez de l’âne… on nous fait marcher, et nous, bin… on court !!!
On nous fait croire que, pour être heureux, il faut posséder ceci ou cela… que c’est ça le truc « trend » (je hais ce mot et sa version française « tendance »), du moment, à avoir absolument, sinon on est « out », périmé, démodé !!!
On nous invente un faux-bonheur, afin de pouvoir continuer de nous faire courir, bien-sûr. Tout ce qui compte c’est le profit… et rien que ça !! Le reste, on s’en fout !!!
Bref, je hais cette société, et son fonctionnement. Le temps c’est de l’argent. L’argent c’est le but (le profit) de ceux qui t’utilisent… donc prendre le temps, est inconcevable dans cette société toute pourrave…
Bref, tout est à refaire, à recommencer. Repartir de zéro ou presque !!!

Depuis trois jours que j’ai commencé la peinture à l’huile, je me suis mis à réfléchir sur le fait de prendre le temps…
Même peindre, est devenu un profit. Tout le monde vends ses toiles de nos jours, connu et inconnu, premier jet ou très expérimenté… etc.
Tout cela n’a plus vraiment d’importance, ni de valeurs. On te fais croire que tu peux devenir célèbre du jour au lendemain… (toujours pour tirer la vache à lait, bien-sûr…)
Dites-vous bien, que l’altruisme, n’existe pas !! Ceci est un leurre… et uniquement un leurre. Du bluff…
Tout le monde cherche à profiter de tout le monde…

Dans la peinture, je m’estime très débutante, vraiment. J’ai encore des tas de choses à expérimenter… (et heureusement, sinon, il ne me resterait plus qu’à me pendre, si je suivais le cours de la société, tout est déjà écrit avec eux…)!!!
…tout faire vite …tout faire vite… n’oubliez pas ça !!!

Ce portait, est vivant, l’huile provient d’un être vivant, ainsi que les pigments (minéraux, végétaux) et plus j’attends, et j’apporte continuellement de la lumière (puisque c’est presque un monochrome) et plus j’ai la sensation que ce visage vit, me regarde, me parle à l’intérieur, m’interroge, me surprend même…

Comment après avoir réalisé cela, peut-on avoir envie que cette peinture sèche vite…?
C’est un sentiment inquiétant, et de plus, qui m’étonne beaucoup.
J’en arrive donc, à quelques conclusions et interrogations suivantes:
– soit les personnes qui laissent ces commentaires, n’ont pas essayés…?
– soit, c’est une matière qui leur est désagréable…?
– soit, elles sont tellement empreints de ce mode vie (moderne), ou plutôt de survie, actuelle, qu’elles n’arrivent même plus à capter l’essence même de l’existence…

Et pourtant, elles devraient essayer, car c’est un rendez-vous avec soi-même, à ne rater sous aucun prétexte, et qui en plus, permet de se connaitre mieux, sur ses propres envies, ses espoirs, la lumière ou non qui nous habite… etc.
C’est une expérience à vivre… sur plusieurs jours, un certain temps, on est en communion totale avec SOI.

Voilà, c’était ma réflexion du moment…

.• Alixton •.

3 réflexions sur “ Reflexion Sur La Peinture à l’Huile (en français / in french) ”

  1. N’ayant aucune expérience de la peinture à l’huile je ne me prononcerai pas là dessus, mais en revanche je peux dire que j’ai trouvé cette réflexion très intéressante et agréable à lire🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s